La Procréation Médicalement Assistée. (PMA)
Selon les statistiques, dix à douze pour cent des couples connaissent des difficultés à concevoir un enfant. Autrefois on parlait de couples stériles. Aujourd’hui on parle plutôt de couples inféconds et les causes de cette infécondité concernent de façon à peu près égale les deux sexes.Un ensemble de techniques nouvelles ont été mises au point au cours des 25 dernières années et ont permis d’obtenir des grossesses chez des couples autrefois stériles. On les regroupe sous le terme de « Procréation Médicalement Assistée » ou PMA.

Insémination intra-utérine (IAC)
Technique simple et indolore, elle est indiquée lorsque les spermatozoïdes ne parviennent pas à atteindre l’ovule à féconder que ce soit pour un problème de faiblesse du sperme, d’anomalies de la glaire cervicale ou de difficultés d’ovulation chez la femme.Elle consiste à introduire le sperme amélioré au laboratoire à l’intérieur de l’utérus. Afin d’augmenter les chances de fécondation, les ovaires sont préalablement stimulés pour obtenir plusieurs ovules (fig.1).Un dosage de bêta HCG, douze jours après le transfert permet de savoir si une grossesse est débutante.
En savoir plus

la fécondation in vitro (FIV)
Elle est principalement indiquée en cas d’obstruction des trompes de l’utérus. Elle consiste à mettre en contact au laboratoire, « In Vitro », un ovule et des spermatozoïdes susceptibles de le féconder. Les ovaires sont préalablement stimulés et le recueil des ovules obtenus se fait par ponction des ovaires sous contrôle échographique

.
Ponction sous echographie

Une fois la fécondation obtenue, on laisse l’œuf se diviser In Vitro pendant 2 à 3 jours (fig.2) avant de le transférer dans la cavité de l’utérus préparée pour la nidation. Les embryons obtenus sont ensuite transférés dans l’utérus.

Une fois la fécondation obtenue, on laisse l’œuf se diviser In Vitro pendant 2 à 3 jours (fig.2) avant de le transférer dans la cavité de l’utérus préparée pour la nidation. Les embryons obtenus sont ensuite transférés dans l’utérus.
En savoir plus


Embryon de 2 cellules

L’Injection Intra Cytoplasmique du Sperme (ICSI)
C’est une variante de la FIV qui consiste à injecter directement, sous microscope inversé avec micro-manipulateur (fig.3), un spermatozoïde unique dans chaque ovule.es embryons obtenus sont ensuite transférés dans l’utérus.


Microinjection

Cette technique est indiquée en cas de faiblesse majeure du sperme (Oligospermie sévère ou azoospermie) (fig. 4 et 5). Cette technique a permis l’obtention de grossesse chez de nombreux couples avec stérilité masculine.
En savoir plus

- Embryon en début de développement

Voir les VIDEOS

Praticiens participant aux activités de PMA.
Biologiste :
Dr Fouad Bayane
Gynécologues :
Dr A. Ait Mansour - Dr M. Benohoud - Dr H. Boudrar
Dr A. Bouzaghar - Dr N.Dilaï - Dr A.El Aoufir - Dr N.E. Lakhdari
Dr A.A. Soussi - Dr J. Tarari